Comment échapper à la formation des calculs rénaux ?

Dans le monde actuel, environ deux personnes sur dix seraient touchées par la maladie lithiasique, une accumulation de cristaux durs dans les reins. Dans ce sondage, les hommes sont deux fois plus affectés que les femmes. Cet article avance les solutions pour prévenir sa formation.

Qu’est-ce que les calculs rénaux ?

Généralement appelés « pierres aux reins », les calculs rénaux sont des minuscules cailloux qui prennent forme dans les reins et qui peuvent engendrer d’ardentes souffrances au patient. En effet, ces cristaux se forment dans les cavités d’un rein, mais la majorité d’entre eux s’éliminent naturellement à travers les canalisations du système urinaire. Ces lithiases rénales sont effectivement le résultat de la cristallisation de sels minéraux et d’acides présents en forte consistance. Pour faire simple, le processus est semblable à de l’eau contenant beaucoup de sels minéraux. Les facteurs mettant en conséquence cette cristallogenèse sont multiples.  Mais le cas le plus fréquent, c’est le manque de dilution des urines, communément appelée « faible consommation d’eau ».

Prévention sur la formation des lithiases urinaires

Pour prévenir la formation des calculs rénaux, il existe certaines précautions pouvant paraître très efficaces. Il faut avant tout pratiquer des efforts physiques réguliers. En effet, s’habituer le corps au sport favorisant fortement un meilleur métabolisme et surtout une santé de fer. Puis, il faut à tout prix éviter les aliments trop riches, puisque les nutritions trop riches sont souvent à l’origine de multiples dysfonctionnements de l’anatomie humaine. Ne jamais oublier également de manger des fruits et légumes qui garantissent les fibres et les vitamines est aussi un excellent moyen de prévention contre cette maladie. En résumé, il faut toujours maintenir un régime diététique équilibré pour être en merveilleuse santé. En suivant une telle cure, la maladie lithiasique pourrait être belle et bien évitée.

Par quels moyens diagnostiquer les calculs rénaux ?

Les calculs rénaux peuvent être dépistés de plusieurs façons. Tout d’abord, après avoir uriné, le patient doit conserver son urine pour une analyse. Puis, lors d’un passage à l’occasion d’un examen radiologique. Par contre, il y a aussi certaines manifestations comme l’infection urinaire, la douleur lombaire ou la présence de sang dans les urines.

Les traitements chirurgicaux adéquats à cette situation

Il existe des médications qui peuvent éliminer les cristaux durs dans les reins. Sur ce, trois méthodes s’imposent. Primo, la lithotripsie extracorporelle. C’est un procédé dont le but est de fragmenter les débris de cristaux par onde de choc. Elle est souvent contrainte à être effectuée par plusieurs séances. Seulement dans l’objectif que les fractions de cristaux soient devenues petites pour être évacuées par les urines. Ensuite, il y a la néphrolithotomie percutanée qui est pratiquée en cas de grosses pierres aux reins. Cette opération combine consiste à anesthésier généralement le patient. Cela permet de faciliter l’introduction d’un endoscope (appareil), qui dernièrement, va fragmenter les calculs par ultrasons. Après vient le moyen de pulvérisation des débris par laser.